Qu'est ce que la Malocclusion ??

La malocclusion : du mot grec MAL, qui signifie "mauvais" et OCCLUDERE qui signifie "enfermer", se traduit par une fermeture incorrecte de la mâchoire due à une pousse anormale des dents. Elle peut survenir sur l'avant, les incisives, ou sur l'arrière, les molaires.

Cette maladie cause énormément de mortalité chez les chinchillas. La majorité des malocclusions se déclare généralement vers 3 ans, mais dans certain cas, plus rare, il peut arriver qu'elle se déclare à l'âge de 5 ans et plus.


Symptômes

* Le chinchilla ne mange plus de foin,
* il perd du poids,
* il a les yeux humides,
* il bave


Il y a généralement aucun bon résultat à essayer de corriger une malocclusion sur les molaires. Elles sont difficiles à limer et repoussent rapidement.

La malocclusion sur les incisives peut être moins grave si elle est corrigée rapidement et les dents régulièrement coupées par la suite.


Les causes

Elles peuvent être nombreuses et se cumulées entre elles.

* Malocclusion d'origine(s) accidentelle (s) :
une blessure, une chute, un abcès ou des débris de nourriture coincés entre les dents peuvent causer une malocclusion.

* Malocclusion liée à la reproduction :
même occasionnelle celle-ci engendre des carences chez les femelles qui peuvent déclencher des malocclusions.

* Malocclusion héréditaire :
Donc transmises par les parents. C'est sans conteste la cause la plus fréquente. Phénomène qui ne va pas aller en s'améliorant lorsqu'on voit le nombre de particuliers qui font reproduire leurs chinchillas. Bien souvent, ces derniers n'ont aucun recul sur l'hérédité de leurs reproducteurs achetés à bas prix et n'ont pas conscience de contribuer à la propagation de ce mal.


* Malocclusion liée à certains gènes de mutation :

  • Avec l'expérience, nous nous sommes aperçus que les mutations récessives (violet, saphir) ainsi que l'Ebony croisés avec des hybrides, sont plus susceptibles de déclarer une malocclusion que des autres mutations dominantes, même si potentiellement tous les chinchillas peuvent la déclarer.
  • Les chinchillas consanguins, les chinchillas qui se développent rapidement et les chinchillas avec une forme de tête brévicaudata extrèment courte sont plus prédisposés de déclarer cette maladie que les autres.

* Malocclusion liée à une mauvaise alimentation :
Les mélanges par exemple, cause un déséquilibre dans l'alimentation du chinchilla et provoque des carences,
un manque ou absence de foin qui ne permet pas l'usure normal des molaires, manque ou absence de bois à ronger qui ne permet pas l'usure normal des incisives.


Le travail des éleveurs professionnels

Les éleveurs, en sélectionneurs responsables, se doivent d'écarter les lignées qui produisent des chinchillas atteint de malocclusion, afin d'assurer la pérennité de leur cheptel et donc de leur activité.

Si les premiers signes de la maladies sont difficilement repérables par le néophyte, ils ne le sont pas pour le professionnel, qui écartera assez tôt de la reproduction les animaux atteints afin d'éviter la propagation.

Même si, malgré leur attention rigoureuse, les éleveurs Français ou étranger les plus responsables, n'ont pas encore réussi à éliminer complètement de leur cheptel la malocclusion, ils en ont considérablement réduit le nombre.

Il n'en va pas de même chez le particulier, qui pratique bien souvent la reproduction du chinchilla comme un «passe-temps» ou comme une source illusoire de revenus importants.

En conclusion

Alors, même si la tentation d'adopter un chinchilla à moindre coût vous tente, soyez conscients qu'aujourd'hui, une grande majorité des chinchillas atteints de malocclusion provient de ces « éleveurs improvisés ».

Si votre chinchilla est atteint de malocclusion et qu'il devient incapable de manger, il est probablement préférable de le faire euthanasier, même si la décision est toujours très difficile à prendre. Il n'est pas dans l'intérêt de l'animal de lui limer les dents et de le gaver et s'attendre à ce qu'il vive une longue et heureuse vie.

Les dents vont repousser rapidement et le chinchilla peut très mal le vivre et se laisser mourir dans de grave douleur. Il n'est pas conseillé de choisir cette voie, car elle n'est n'y agréable pour le chinchilla ni pour son maître ou sa maîtresse.